Intégrer les systèmes de HOME I/O au sein du bus et protocole KNX

Auteurs

Sébastien RAMEL, CReSTIC - Université de Reims Champagne-Ardenne, Reims, France

Attention

Après avoir décompressé les fichiers, il peut être nécessaire de « débloquer » les fichiers.

Présentation du KNX

Le standard KNX regroupe à la fois un bus terrain et un protocole de communication. Celui-ci intervient dans la réalisation d’automatismes appliqués au niveau d’un bâtiment dans un contexte « domotique ». Ce standard sert donc l’ensemble des organes fonctionnel d’une maison dans les domaines suivants : Eclairage, Energie, Chauffage, Sécurité. Grâce à la standardisation de la communication entre les multiples acteurs domotique, ce protocole (devenu une norme en 2003) répond au besoin croissant d’interopérabilité, et de compatibilité induit par l’intégration, au sein d’un même édifice, d’équipements électriques variés, souvent issus de constructeurs différents.

Le protocole KNX est un protocole à logique répartie. Contrairement à d’autres protocoles d’automatismes tels que celui du maitre-esclave, le protocole KNX est basée sur un fonctionnement dont la commande est décentralisée. La partie commande des automatismes n’est plus menée au sein d’un automate maitre central, mais elle est au contraire, repartie sur l’ensemble des systèmes dont chacun possède une interface de communication associé à un contrôleur interne et spécifique au système qu’il contrôle. Ce protocole de communication permet à des systèmes complémentaires d’interagir entre eux au sein du même réseau uniforme.

En plus d’amener l’interaction entre des équipements séparés et indépendants, la mise en application du standard KNX est facilité grâce à l’outil logiciel ETS qui permet de configurer ces interactions. L’interface graphique, et l’ergonomie du logiciel permet une prise en main facile.

Le KNX bénéficie d’un intérêt croissant dans le milieu du bâtiment si bien que les constructeurs se dotent de cette certification (amenant de nombreux avantages) pour permettre la mise en œuvre de cette architecture de fonctionnement dans le contexte de l’automatisation du bâtiment et de la domotique.

Objectifs de l’activité

Devant l’utilisation massive du protocole dans le monde, ce standard est devenu une référence mondiale en matière d’automatisme attaché au bâtiment et à la maison, si bien que son étude et sa compréhension est primordiale pour les nombreux acteurs et professionnels intervenant dans le milieu du bâtiment (Architecte, Centre de formation, Bureau d’étude, Développeur, Installateur, Exploitant, Propriétaire,…)

Cette activité propose de coupler les différents organes fonctionnels de la maison virtuelle simulée dans le logiciel HOME I/O (regroupant près de 180 système classique d’une maison) avec le bus physique et le protocole de communication KNX. Ces manipulations permettent entre autres d’illustrer l’action du standard auprès de systèmes simulés tout en s’affranchissant de l’achat matériel onéreux des capteurs ou des actionneurs.